Les fourmis du langage

Un travail de fourmiJe viens à peine de découvrir le Wiktionnaire, digne petit frère de la Wikipédia. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un dictionnaire en ligne rédigé librement et collectivement par les internautes. Le pauvre petit ne contient actuellement que 3500 mots, alors j’y ai ajouté le verbe français « parvenir » en pensant au chemin restant à parcourir avant d’arriver à plagier correctement les 60 000 définitions de mon Nouveau Petit Robert. Haut les coeurs!

Et si l’on s’y mettait tous à raison d’un ou deux mot par mois? En ces temps de restriction budgétaire, ce serait un travail de fourmi numérique fort utile pour les profs et les étudiants. Si le don en nature ne vous sied pas, vous pouvez aussi agir comme mécène ou comme « profiteur » .

Publié dans amicalmant.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique

Traitements et environnements sémantiques à Hydro-Québec