Marketing psychochimique

Packet de gomme au Choc Extrême

Il fut un temps où les gommes à mâcher fleuraient bon les produits naturels. Bourrées de sucre et de produits chimiques, elles affichaient des saveurs rassurantes de menthe, fraise, cannelle ou citron. Puis vînt le temps de la gomme soi-disant* sans sucre et des adjectifs abstraits : menthe poivrée, citron glacé, cerise givrée ou cannelle infernale. Aujourd’hui, les fabricants n’ont plus besoin de recourir aux référents naturels car leurs clients mâchent sans broncher (ou presque) de la gomme au « choc extrême » (sic!), à la « fusion extrême » (sac’!), voire au « voltage extrême » (souc!).

Nourris de culture pétrochimique, les aventuriers de la mâchoire perdue se rassurent sans doute en lisant la liste des ingrédients : malitol*, sorbitol*, base de gomme, gomme arabique, arômes naturels et artificiels, glycérine, mannitol*, lécithine de soja, colorant, aspartame* et acesulfame-potassium*. Que de choses familières !

À quand la pizza aux gondoles vénitiennes, le potage au feu de bois et le roti de protéines extrêmes ? Patience, patience, cela ne saurait tarder.</p>


NB : Tous ces produits* sont des alternatives plus ou moins naturelles à ce bon vieux sucre !

Publié dans amicalmant.ca
2 commentaires sur “Marketing psychochimique
  1. Héhé… Au moins, il s’agit là d’un produit naturel 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Winter is coming

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique