DailyWom ne fait pas dans la dentelle

Page d'accueil de dailywom.tv

Il y a quelques jours, je reçois un message d’un ami m’envoyant un lien vers DailyWom, un nouveau site consacré à la vidéo publicitaire, semble-t-il. Son commentaire : « un sérieux concurrent » (à YULBUZZ, s’entend). C’est inévitable, souhaitable, même. Je ne m’en inquiète donc pas trop, d’autant que le site est encore fermé.

Aujourd’hui, le blogue de Michel Leblanc m’apprend qu’il est ouvert. Je vais voir. Je pointe donc mon Firefox en direction de dailywom.tv. Et alors là… le choc !!! En bon « coopétiteur », j’en profite pour ouvrir ma série des Prix Citron.

Après un coup pareil, il va falloir que je nettoie sérieusement le code de mes sites, sinon je vais me prendre de méchants retours de bâton dans les jambes. En matière de normes, la perfection est rare, mais l’amélioration toujours possible. Y a-t-il un cybercodeur talentueux et pas trop cher dans la salle ? Est-il possible de négocier un tarif de groupe si j’amène des clients ? 🙂

Publié dans amicalmant.ca
12 commentaires sur “DailyWom ne fait pas dans la dentelle
  1. L’affaire, c’est qu’on est nombreux à être nécessiteux, puisqu’on apprend en faisant. Tu vois, je n’ai fait que découvrir récemment les différences entre le X-HTML et le HTML, et encore, je ne saisis pas tout. Faut dire aussi que mon ordinosaure ne me permettait pas certaines choses, ce que mon nouvel ordi, lui, facilite. Sinon, je voudrais bien faire partie du groupe à profiter d’un meilleur prix, mais je vais devoir me contenter d’apprendre sur le tas. Si c’est pour me réserver l’insigne honneur de figurer un jour dans tes Prix Citron, je ne le regretterai pas!! 🙂

    Ça me fait penser qu’il faut que je mette ton Yulbuzz dans mes liens, maintenant que je peux regarder des vidéos…

  2. Félicitations pour l’acquisition de ta nouvelle bête, Maridan. J’ai toujours pensé qu’en ville, un bon ordi, peu importe qu’il soit bâtard ou de race pure, faisait un bien meilleur animal de compagnie qu’un chien ou un perroquet. Évidemment, le chien t’oblige à faire de l’exercice, mais le macadam n’est pas un terrain de jeu très naturel pour lui. Et puis il y a les crottes à ramasser (chose inconnue chez les maîtres d’ordi) qui finissent aux vidanges puisqu’on ne peut pas les composter. Quant aux perroquets, la ville en est déjà pleine, comme on l’a vu, et il serait contraire à la Charte de les mettre en cage 🙂

    Peu importe que ton code valide parfaitement ou pas, Maridan :

    1. C’est un blogue perso, sans autre prétention;
    2. Tu y respectes les lois de base de l’ergonomie naturelle (si tant est que la navigation sur Internet puisse être considérée comme « naturelle »);
    3. il fonctionne très bien sur toutes les plateformes, y compris cette merde infâme d’Internet Explorer 5.2, le cauchemar des développeurs Web inclusifs et consciencieux;
    4. Qui plus est, tes textes sont très bien écrits et les fote d’autographe et de Sainte-Taxe en sont quasiment absentes, ce qui est loin d’être le cas, à ce jour, dans le site susnommé.

    Bref, ce qui mérite un Prix Citron, dans cette affaire, c’est le travail bâclé allié à la prédominance du look et du superficiel sur le sens et sur le fond.

    Ce dont notre société post-moderne pré-sinistrée a besoin, justement, c’est de sens, de profondeur, d’hônneteté (une qualité qui, comme la charité, devrait commencer par soi-même) et, surtout, d’un peu plus de perfectionnisme.

    J’adore la promotion par la communication, mais je déteste la vente par la pub, qu’on se le tienne pour dit. Pub sans conscience n’est que ruine de l’âme, dira probablement Rabelais 2.0 lors du Jugement Dernier 🙂

  3. Palsambleu, tu as le verbe musclé et gonflé à bloc!! ‘cout’donc, si c’est l’effet que ça te fait d’avoir un bras dans le plâtre, c’est quasiment un bien… aaah, ou alors ce sont les médicaments?? Nah, je rigole!

    Sinon, merci pour le diagnostic et les fleurs, docteur : je n’en espérais pas tant (je n’espérais rien de la sorte, entékâ, d’où le charme de l’analyse).

    Enfin, je suis très impressionnée par tes relations d’outre-tombe et leurs projections apocalyptiques, et je ne sais pas ce qui te propulse, mais ça le fait à donf!! (ce qui n’est pas peu dire, parce que d’aucuns prétendent que d’avoir du contenu alourdit : ils ne connaissent pas encore la fusée de l’Ami Calmant, c’est sûr!)

    Pub sans conscience n’est que ruine de l’âme, dira probablement Rabelais 2.0 lors du Jugement Dernier : mais il paraît qu’on en est déjà au Web 59.0!

    Sinon, en matière d’animal de compagnie, tu pratiques l’anti-chat comme Monsieur Embruns? Tsss tsss! (même si je dois admettre que ma Daphnée se fiche plus souvent de moi que ne le fait mon ordi 😉 )

  4. Salut ma chouette. C’est vrai que je suis méchant avec ce brave Pascal Beauchesne, que je ne connais ni d’Ève ni de Saint-Michel. Je le regretterai peut-être un jour, mais j’espère que cela va l’obliger à améliorer son porte-étendard rapidement. S’il le souhaite, je veux bien corriger ses fautes d’orthographe gratos. Pour le code et la compatibilité, je ne peux rien pour lui mais il sait maintenant où le bât blesse.

    En ce qui concerne le Web 59, c’est rigolo mais stupide. Le Web 2.0, qui fait basculer le pouvoir (apparent) vers les utilisateurs, n’est pas qu’une vue de l’esprit et je me suis déjà exprimé là-dessus.

    En ce qui concerne les chats, je n’en ai pas parlé car ce sont les seuls (avec les poissons rouges) que je tolère. Les premiers, parce qu’on les laisse généralement libres de gambader où bon leur semble sans les attacher; les seconds parce qu’il parait qu’ils n’ont pas de mémoire à long terme et, donc, ne souffrent pas de leur internement.

    Donne des minouches à ta Daphnée pour moi 🙂

  5. TA chouette?? Pourquoi on ne me dit jamais rien à moi???

    Sinon, je crains que M’sieu’ Beauchesne ne soit regagnant à te prendre au mot, pour la correction : en plus d’avoir eu de la pub gratos, il n’a plus à se soucier jamais de ses fôtes, l’est winner-winner sur toute la ligne! 🙂

    Miaou!! (je gambade librement, comme tu vois… ou est-ce illusion : je suis peut-être le poisson d’Avril trompé par la transparence de son bocal?)

    Daphnée te fait patte de velours. Elle est dégriffée, elle.

  6. > il n’a plus à se soucier jamais de ses fôtes

    Hola, minute, je n’ai pas dit « pour toujours ». Juste celles qui sont en ligne au jour de z’aujourd’hui 🙂

    Puis quoi? Ce n’est pas « ami calmant », ma chouette? Vu que ton blogue s’appelle [aussi] Le Miroir de la Chouette et qu’on était en pleine ménagerie je me suis permis, croyant bien faire. Cette expression aurait-elle, par ici, un sens caché qu’elle n’a pas dans mes vieux pays?

  7. À propos de fôtes, tu sais que, dans l’imprimerie, une coquille est une faute de frappe qui donne le mot « couille ». Or, il est marrant de constater que certains sportifs portent une coquille pour se protéger les couilles, justement, mais rien pour se protéger le cul. Autre incongruïté très lacanienne : que le couple copule. Fin de la digression grivoise du dimanche après-midi. Je sors prendre l’r 🙂

  8. « Juste celles qui sont en ligne au jour de z’aujourd’hui 🙂  »

    De rien; suis contente de t’avoir sauvé de ces chaînes! 🙂

    LA chouette, c’est très ami calmant; MA, ça marque un esprit de possession, tu devrais le savoir. M’enfin, j’ai l’air d’être tâtillonne, hein, sauf que je vois mal comment je pourrais appartenir à kekkun quand j’m’appartiens pas moi-même!

    (il faut parfois que je fasse la preuve que je suis chouette, sinon on ne me prendrait plus au sérieux, pfff!)

    C’est pour le polisson d’Avril.

    M’semble quand même que tu te laisses pas mal aller : du grivois, alors que tu t’étais montré si circonspect lors de mon premier commentaire, ici. Ce doit être ta manière de contribuer à entretenir la réputation française…

    Hé hé.

    Tu vois, t’avais pas besoin de sortir prendre l’r, j’en fais sans difficulté!

  9. Là tu exagères, Maridan. « Ma chouette », c’est un terme affectueux et, à la rigueur, paternaliste (car j’ai souvent entendu des parents en affubler leurs enfants). Mais possessif, ambigu ? Pas que je sache. En tout cas, pas plus que mon amie ou ma chère.

    Quant à ta première visite, tu remarqueras que je/nous sommes passés très rapidement du vouvoiement au tutoiement. Ajouter quelqu’un à son blogroll, ma chère, c’est déjà un geste d’intimité 🙂

  10. heri dit :

    mmm… intéressant…provocation et jeux de mots sur un blogue public. drague2.0 ?

  11. Je ne pense pas que le concept de « drague 2.0 » tienne vraiment la route, heri. La drague a toujours été une activité générée par les utilisateurs 🙂 En revanche, de par leur aspect communautaire, leurs interfaces évoluées et le fait que le contenu est produit par les utilisateurs, les sites de rencontres en ligne relèvent bien du Web 2.0… et du commerce de chair humaine, aussi 🙂

    Un truc qui tient vraiment la route, en revanche, c’est ceci !

  12. Hon! Christian MON chou, mais tu dois bien savoir que l’exagération fait partie de ma carte de visite, non? lol kikouloo 😉

    Heri, vous devriez savoir que la drague est une seconde nature (Nature 2.0 ?) , chez les Français (moi, mon gène déporté a muté vers l’exagération, mais ça part du même principe – sauf que je ne saurais pas dire lequel 🙂 )…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique

Traitements et environnements sémantiques à Hydro-Québec