OCTAS 2015 : votez pour le Centre collégial des services regroupés, Véga, Python… et Savoir-faire Linux!

Prix COUP DE CŒUR TIIl y a quelques jours, le Réseau ACTION TI annonçait que, pour la première fois en 2015, un prix du public serait remis lors du Gala des OCTAS 2015, le 28 mai prochain : le prix COUP DE CŒUR TI. Parmi les 77 organisations nominées figure le Centre collégial des services regroupés (CCSR), qui lançait récemment Véga. Cette application Web de dernière génération permet à ses abonnés de gérer efficacement les données sur les produits dangereux entreposés par leur organisation, conformément aux normes et lois en vigueur.

En tant que fournisseur ayant développé ce projet, Savoir-faire Linux vous suggère fortement — sans aucun parti-pris LOL — de voter pour le Centre collégial des services regroupés avant le 27 mai. Comme vous allez le constater en lisant ce qui suit, ce ne sont pas les bonnes raisons qui manquent, que ce soit pour l’amour du logiciel libre, du langage Python, des applications Web utiles et bien faites, des normes de sécurité publique, de l’éducation supérieure ou de la mutualisation!

Votez maintenant!

Un peu d’histoire*

Centre collégial de services regroupésEn 2001, le CCSR met sur pied une banque de fiches signalétiques de produits contrôlés, Reprofics, pour en centraliser la mise à jour. Reprofics est d’abord accessible aux abonnés par l’entremise d’un logiciel propriétaire. Au tournant de 2008, ce logiciel n’est plus développé, ni supporté. De nombreux établissements continuent néanmoins de l’utiliser.

Des démarches sont entreprises pour l’adoption d’un nouveau logiciel, mais aucun des produits analysés ne convient aux utilisateurs. Le Cégep régional de Lanaudière amorce alors le développement d’un logiciel d’inventaire des produits contrôlés sous la supervision d’un chimiste, en collaboration avec des stagiaires. Au terme de ce développement, le Cégep propose au CCSR d’intégrer la banque de fiches au logiciel d’inventaire : la première version de Véga voit le jour.

Cette première application Web réalisée en .NET par des étudiants permet de répertorier les produits se trouvant dans un local donné et de les relier aux fiches signalétiques de Reprofics. Une autre interface permet de consulter la banque de fiches. Des fonctionnalités s’ajoutent au fil des ans (impression d’étiquettes en quatre formats, intégration de plans en PDF, aide à la préparation de laboratoires).

En 2012, Véga n’est cependant utilisée que par quelques établissements en phase pilote et n’est toujours pas commercialisable. En raison de son développement par des stagiaires sur une courte période, de la multiplication des modules et du manque de cohérence du code, faire évoluer Véga devient difficile, tant en ce qui a trait à l’apparence et à l’adaptabilité (téléphone, tablette) qu’à l’optimisation des fonctionnalités.

Le CCSR, propriétaire de Reprofics, rachète alors les droits de Véga au Cégep régional de Lanaudière et entreprend la refonte de l’application dans le but de la faire évoluer. Il met sur pied un comité d’utilisateurs responsable de proposer et de prioriser les adaptations et les développements.

Véga, la refonte

La refonte de Véga a été réalisée de janvier 2013 à janvier 2015 en collaboration avec Savoir-faire Linux. La nouvelle solution Web, développée en python avec le cadre d’applications Django, maintient et améliore les fonctionnalités existantes, en plus d’en proposer de nouvelles :

  • Banque de fiches – Accès aux fiches sommaires normalisées réalisées à partir des fiches d’origine (PDF), facilitant la tâche des utilisateurs des produits contrôlés en regroupant sur une même feuille toute l’information relative à l’identification du produit, à sa classification SIMDUT, à l’équipement de protection individuelle requis lors de l’utilisation, à sa manutention, à son entreposage et aux premiers soins à donner en cas d’urgence; ◤vidéos◥
  • Étiquettes – Production d’étiquettes conformes à la loi pour chaque produit dans tout format d’étiquette possible; (voir figure 1 plus bas)
  • Inventaire – Gestion, dans un emplacement accessible à tout intervenant autorisé, de l’inventaire des produits dangereux reliés aux fiches signalétiques des produits; ◤vidéos◥
  • Mesures d’urgence – Centralisation des plans de contingence concernant les produits dangereux et des plans détaillés des bâtiments, possibilité de les imprimer à même l’interface Web et de les envoyer sous forme de fichiers PDF aux services d’urgence, possibilité de créer un compte d’accès spécial permettant aux intervenants externes de récupérer en tout temps l’information et les plans les plus récents.
  • Mobilité et consultation multi-plateformes – Prise d’inventaire et gestion des fiches signalétiques et accès facilités par l’usage de tablettes et de téléphones intelligents.
  • Accès en mode consultation – Accès direct à partir de n’importe quel poste informatique d’une organisation membre (filtre par adresses IP), une fonctionnalité appréciée des professeurs et étudiants.

En conclusion, Véga est un projet numérique novateur qui tire parti des technologies de l’information afin d’améliorer l’efficacité et la transparence de la gestion des produits dangereux au sein des organisations. Le recours aux technologies ouvertes python et Django donne au CCSR le contrôle du code et de la propriété intellectuelle et assure le développement futur de l’application en fonction de l’évolution des besoins des utilisateurs, sans frais de licence et sans dépendre d’un fournisseur.

Image

Figure 1 – Exemple de formats d’impression d’étiquettes

Publié dans Savoir-faire Linux Tagués avec : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique

Traitements et environnements sémantiques à Hydro-Québec