Catégorie : vidéo

Voici les archives complètes de la journée de conférences sur le Gouvernement Ouvert qui était webdiffusée, en direct de webcom et sur webcomLive, le 22 mai dernier. Regardez-les en plein écran pour un meilleur confort!

Ces documents sont publiés en Creative Commons, ce qui vous autorise à les intégrer sans restriction dans vos blogues, sites Web et médias sociaux. Vous pouvez-même les remixer à l’aide de l’éditeur Youtube, si cela sert votre propos.

L’équipe de production était composée de :

  • Programmation: Claude Malaison, Nathalie Rochefort
  • Animation: Patrick Parent, Pierre-Étienne Beaulieu
  • Médias sociaux: Josée Plamondon
  • Réalisation Web Vidéo: Christian Aubry
  • Montage numérique: Marie-Louise Gariépy
  • Caméra: Christian Aubry, Alain Goudreau

Merci à nos partenaires, Loran Technologies et Savoir-faire Linux, qui ont généreusement contribué à financer cette webdiffusion.

Les réactions en ligne en une centaine de tweets…

Une fois de plus, Kim Gjerstad est de passage à Montréal, l’agréable cité laurentienne où il a grandi. La dernière fois que je l’ai capté avec ma caméra, c’était pour le neuvième « portrait de blogueur » de Philippe Martin. Kim rentrait à peine du Congo où il avait développé et administré, pour le compte de l’ONU, le premier site Web de Radio Okapi, la radio d’information des « Bleus » à Kinshasa. Cette fois-ci, j’ai eu le plaisir de capter la conférence qu’il donnait à WordCamp Montréal.

Pour la petite histoire, j’ai installé WordPress pour la première fois le 30 juillet 2003, soit quelques semaines à peine avant sa naissance en tant que successeur officiel de b2. C’est dire si je suis un « vieux de le v[i]eille » en matière de technologie de publication légère 😉

J’ai dit légère? Pardonnez-moi, je me suis trompé. Il n’y a rien de « léger » dans WordPress, aujourd’hui, puisqu’il constitue le socle logiciel de très gros projets Web, y compris des sites de grands médias canadiens comme celui de L’Actualité, par exemple. Reste qu’on l’a longtemps taxé de « Personal Publishing Software« , car son framework a été conçu au départ comme un outil de publication ultra-simple de gestion et d’emploi. Il l’est toujours, mais son incroyable communauté d’utilisateurs, son extensibilité et  la rigueur de son code PHP lui permettent, aujourd’hui, de servir de base à des déploiements beaucoup plus complexes.

J’ai adoré enregistrer en direct cette conférence, comme toutes celles que j’enregistre en direct. Car j’ai bien entendu utilisé le logiciel de webdiffusion Wirecast pour effectuer le montage en direct de deux sources vidéo, soit celle de ma caméra principale et le flux d’images en provenance de l’ordinateur de Kim, ce qui fait que le film de 32 mn que vous pouvez regarder ici en plein écran était prêt à diffuser immédiatement à la fin de l’événement et que la synchronisation entre les diapositives et la vidéo est absolument parfaite. Le tout sans effort et en un temps record.

En d’autres circonstances, j’utilise deux caméras, ce qui permet de varier les plans, mais aussi d’effectuer un excellent rendu d’un événement plus interactif, comme une table ronde, par exemple. Et, croyez-moi, j’ai encore beaucoup plus qu’un tour dans mon sac, même si je me garde tout de même une petite gêne concurentielle 😉

Tagués avec : , , , , , , , , ,

July 7 2011 – This is a welcome gift for Ron and Andrea « dot com » Rennick. They traveled from New Brunswick thus summer again to speak and meet friends at the Wordcamp Montreal 2011. We are glad and lucky to have them. Woohoo !

Last year Ron and Andrea shared with me a casual interview that I kept secret in my king’s treasure for a while. Just like fine wines cool video portraits only get better with time 🙂

🙂 This one was recorded on July 11, 2010 at #wcmtl 2010.
🙂 Licence: Creative Commons BY
🙂 Still shots by Elida Arrizza.




			

Le WordCamp Montreal Report est une série d’entrevues Web vidéo que je vais réaliser à Wordcamp Montreal 2010 (#WCMTL) avec une petite équipe de co-producteurs m’aidant à financer la production et à créer le contenu. Cette « anticonférence » dédiée à la plateforme de publication WordPress aura lieu pendant la fin de semaine des 28 et 29 août, à Montréal.

Comme mes reportages Confoo Report et webcom live, le WordCamp Montreal Report sera composé d’entrevues de ± 8 minutes avec des conférenciers, participants, commanditaires et organisateurs de l’événement. Nous réaliserons un minimum de 20 à 30 entrevues diffusées sous licence Creative Commons BY sur Youtube et, probablement, WordPress TV, afin de maximiser leur circulation et leur réutilisation.

Côté technique, je serai assisté de Mathieu Chartier (Kindoweb) avec qui j’ai travaillé à Confoo et à webcom 2010, sans parler des conférences du W3Québec. C’est lui qui m’a suggéré de monter ce reportage à Wordcamp et je dois dire que c’était une excellente idée.

Un partenariat média et communautaire

Depuis lors, j’ai contacté Brendan Sera-Shriar, co-organisateur de Wordcamp, que nous avions rencontré en février à Confoo. Brendan a examiné le projet avec le Comité organisateur de #WCMTL et nous a accordé un statut de « Partenaire Média » comprenant :

  • Des entrées pour l’équipe de co-production (voir plus bas);
  • Un espace de ±20 m2 pour le studio vidéo mobile dans le foyer principal;
  • L’accès au courant pour nos équipements;
  • l’autorisation de réaliser des entrevues avec qui nous voulons, pour autant que les intéressés acceptent 🙂

Car, bien entendu, ce reportage serait impossible sans la collaboration des conférenciers et participants. Pour être très précis, ce show est le leur. C’est leur travail et leur expertise que nous nous attacherons à explorer, promouvoir et célébrer. Nous ajouterons ainsi à l’événement une riche couche de conversations et d’idées lui procurant une portée plus large et une plus longue traine sur le Web.

En temps réel ou en différé ?

À l’instar du webcom live nous pourrions décider de webdiffuser l’émission sur Ustream en direct, puis d’en « pousser » les meilleurs moments sur Youtube. Cela implique cependant que nous disposions d’un accès Internet filaire dédié offrant une bande passante garantie, sans mur pare-feu ni filtrage mettrant en danger nos communications avec les serveurs de Ustream.

Wordcamp Montreal se déroulant pendant une fin de semaine d’été, je ne pense cependant pas qu’une webdiffusion en direct aurait beaucoup de succès. Il serait plus simple et plus efficace d’enregistrer les entrevues puis de les diffuser en qualité HD 720p quelques jours plus tard. Nous pourrions même les publier d’abord sur WordPress TV — bien qu’il soit impératif, pour en maximiser l’audience, de les diffuser également sur Youtube.

Un partenariat de co-production

Mes activités de reporter Web vidéo indépendant m’ont amené à développer, au cours des quatre dernières années, une expertise assez rare dans le montage et l’opération de reportages événementiels « 2.0 » de ce genre, et ce au bénéfice des communautés concernées. Ceci dit, il s’agit pour moi d’une activité primaire et je dois donc en tirer un revenu raisonnable, sans quoi je n’ai plus qu’à fermer boutique ou à me trouver un deuxième boulot de gardien de nuit. 😉

Mon modèle d’affaires innovant est le suivant :

  • J’estime le coût commercial de production d’un reportage de ce genre à ± 3000$, incluant les ressources humaines et l’équipement. C’est la valeur nominale de ce partenariat média.
  • Puisque Mathieu et moi-même sommes membres de la communauté WordPress, nous contribuerons au budget en nature à titre de co-producteurs. Les sommes restantes seront déboursées par d’autres partenaires intéressés à co-financer le show afin d’en tirer leurs propres bénéfices.
  • En échange de quelques centaines de dollars chaque co-producteur recevra en effet :
    • L’apparition de son logo corporatif à titre de co-producteur dans chaque vidéo (début et fin);
    • Le droit d’organiser et d’animer un certain nombre d’entrevues en personne, démontrant ainsi son intérêt, ses compétences et son expertise d’une façon subtile et non-intrusive — tout comme Marc-André Lanciault d’INBOX International le fit avec Brendan à Confoo:

Je suis déjà en contact avec plusieurs entreprises œuvrant dans des secteurs distincts mais toutes reliées à WordPress, et toutes intéressées à cette production. Je reste cependant disposé à en discuter avec d’autres partenaires potentiels — que ce soit pour cette production ou pour d’autres qui suivront bientôt. N’hésitez donc pas à me contacterand please TWEET and RETWEET if you LIKE IT! 😉

Tagués avec : , , , , , , , , ,

Comme tous les sites de partage vidéo, Youtube nous propose, pour chaque vidéo, un bout de code HTML prêt à intégrer dans n’importe quelle page Web. Son objectif étant d’être le plus universel possible, il est cependant loin de respecter les normes du World Wide Web Consortium (W3C). Il est heureusement facile de le remplacer par un code plus simple, plus normalisé et mieux adapté à la spécificité de la page Web. Voici le résultat de mes explorations résumé en quelques lignes.

Attention: cet article a été écrit avant que Youtube n’implémente le nouveau code d’intégration <iframe> début 2011. Il n’est donc pas à jour. Plus de détails ici.

youtube-integrer

Recette-minute

Choisissez le code de Youtube qui correspond le mieux à votre page Web, puis repérez-en les éléments « href » (URL, ex: http://www.youtube.com/v/hYnqTNntGxU&hl=fr_FR…etc.), « width » (largeur, en pixels, ex: 560) et « height » (hauteur, en pixels, ex: 340) et recopiez-les à la bonne place dans le modèle ci-dessous:

<object type="application/x-shockwave-flash" width="largeur" height="hauteur"data="URL"><param name="movie" value="URL" /><param name="allowfullscreen" value="true" /></object>

Comme disent les Américains, qui ont compris que les Français ont toujours sous la main une réponse simple pour n’importe quel problème complexe : « Et voilà! » ;~) Il suffit pourtant de chercher « youtube video valide code xhtml« , par exemple, pour trouver des réponses complexes à cette question apparemment toute simple. Comme disent les Français, « Pourquoi faire simple quand on peut faire américain? »

Explications et calculs plus détaillés

› Lire la suite ›

Tagués avec : , , , , , , ,

Cette liste de lecture comprend trois vidéos. Utilisez les flèches latérales ou icônes pour naviguer de l’une à l’autre.

Au cours des quatre derniers mois, j’ai réalisé trois capsules pour la Section de Montréal du Réseau ACTION TI, qui a commencé à accompagner ses événements de communications Web Vidéo. La finalité d’affaires est double (communication + marketing) et les déclinaisons variables. Fait inusité: je fais également partie de l’équipe technique événementielle en captant les activités afin d’en retransmettre les gros plans sur les écrans de la salle. Mixées à des entrevues ciblées, ces captations servent ensuite de plans d’illustration dans les capsules, tout en étant archivées sur les disques durs de l’association pour usage ultérieur.

  • Intracom 2010 – Commentaires des participants
    Réalisée lors de la conférence INTRACOM 2010, cette capsule/souvenir permet de communiquer aux membres du réseau un aperçu de la conférence et de les inciter éventuellement à participer à la prochaine édition. Remarquez qu’il ne s’agit pas de pub, mais bien d’un reportage aussi neutre que possible, idéal facilement atteint puisque la conférence s’est fort bien déroulée.
     
  • Intracom 2010 – La transformation du web et des communications interactives
    Réalisée et diffusée quelques semaines avant la conférence, cette capsule visait évidemment à maximiser les inscriptions. On y trouve les témoignages de trois conférenciers précédés d’un mot de la présidente. Le tournage, qui n’a duré qu’une trentaine de minutes, a eu lieu au Palais des Congrès de Montréal.
     
  • Cocktail du Nouvel An – Combat des chefs en TI
    Nourrie d’une entrevue avec le PDG de l’association, la captation de ce « cocktail 2.0 » du Nouvel An a permis de mettre en valeur la participation des membres aux activités du Réseau et la créativité de celui-ci. Il s’agissait donc essentiellement d’une capsule de communication.

Au final, je suis très heureux de cette collaboration régulière qui me permet de continuer à servir le milieu des TI, comme je le fais depuis maintenant une douzaine d’années, et qui me force à réfléchir et à approfondir ma maîtrise de la communication Web Vidéo. Dans les capsules d’INTRACOM, par exemple, j’ai systématiquement joué avec l’espace-temps éditorial que m’offre la vidéo afin d’inclure des éléments de texte, des images, des symboles, autant de soutiens visuels introduisant une composante de « réalité augmentée » dans l’objet de communication Web Vidéo. Avec le temps réel, cet aspect est un axe de développement fondamental de ma pratique actuelle.

Tagués avec : , , , , ,

Benoit Morrissette, avec qui j’ai travaillé pour la première fois lors du mémorable cocktail du nouvel an du Réseau Action TI, m’a récemment présenté à Éric Boutié, le président de L’Événement Carrières, et son équipe. Leurs prochains salons de l’emploi ont justement lieu les 7 et 8 avril prochains au Palais des Congrès de Montréal.

Il s’agit en fait d’un véritable « festival de l’emploi » puisque cet événement — totalement gratuit pour les particuliers — comprend pas moins de quatre salons parallèles :

Vivant au 21e siècle, L’Événement Carrières a donc décidé, cette année, de faire son entrée dans les médias sociaux. C’est d’autant plus pertinent que ces salons sont, par essence, des lieux de réseautage économique et social. Il est tout à fait logique de les doter d’une présence dans des réseaux virtuels comme Facebook, Twitter, Linkedin ou Viadeo.

Pour l’heure, nous avons lancé la semaine dernière la page Facebook de L’Événement Carrières à laquelle je vous invite à souscrire, si le monde de l’emploi vous intéresse et/ou vous avez envie de nous aider à développer rapidement cette présence. Nous avons également ouvert un compte Youtube dans lequel nous avons publié deux premières vidéos:

  • 3 salons Carrières à Montréal pour trouver un emploi


    Cette première capsule d’une durée d’une minute est purement conjoncturelle. Eric Boutié y annonce la tenue de l’événement du mois prochain et explique en quelques mots les conditions de participation des salons spécialisés. N’hésitez pas à la faire circuler au cours des prochains jours, ça presse 😉

  • 5 conseils pour se préparer à un salon de l’emploi


    Cette deuxième capsule de 3’14 » aura une durée de vie plus longue puisqu’elle a un caractère pédagogique et comporte des informations pratiques intemporelles. Tout le monde ne se présente pas à un salon d’emploi avec la stratégie et la préparation adéquate, en effet. Outre la déception que cela peut créer chez les candidats mal préparés, cela n’aide pas les employeurs à tirer le meilleur parti des rencontres qu’ils font au salon.

La seconde capsule a donc un double objectif — promotionnel, d’une part, et fonctionnel d’autre part. Il s’agit à cet égard d’enrichir l’expérience de tous les participants et, donc, d’augmenter la valeur finale des Événements Carrières.

Comme d’habitude, ces objets de communication très ciblés prennent leur envol et trouveront leur audience au fil des mois et du partage que nous en ferons. J’invite donc mes nombreux amis Facebook, Twitter, Linkedin (et alouette) qui en apprécieront la pertinence économique, pédagogique et sociale à nous aider à les faire circuler. Merci et à bientôt ! ;~)

Tagués avec : , , , , , ,

La question n’est pas de savoir si telle technologie est meilleure que telle autre. La question, c’est de savoir si le processus d’appel d’offres mis en place par le Gouvernement du Québec a été ou non correctement appliqué dans l’octroi d’un important contrat de mise à jour des postes de travail informatiques de la Régie des rentes du Québec.

Tel est, en substance, ce que m’a expliqué Benoit Grégoire, directeur général de Savoir-Faire Linux, qui témoignait la semaine dernière au procès opposant son employeur à ce puissant ministère. L’entrevue a eu lieu à la toute fin du Confoo Report, alors que nous venions de discuter d’une tout autre question, soit la diversité méconnue des systèmes de bases de données. Seul point commun : la diversité méconnue 😉

En ce qui me concerne, mon opinion est faite, mais j’espère que ce témoignage public ― Savoir-Faire Linux cultive cette élégance très XXIe siècle de pratiquer la transparence ― à la fois honnête et prudent vous aidera à faire la vôtre. Sinon, demandez à Google ce qu’il en pense ou tapez-vous des vidéos plus divertissantes sur la RRQ 😉

Ah oui ! J’oubliais… Le Gouvernement du Québec persiste dans l’opacité et son Centre de services partagés (CSPQ) se montre décidément très mauvais joueur. À mon humble avis de communicateur d’images et de journaliste citoyen, il devrait plutôt flairer l’incendie qui couve et régler le problème en bon père de famille avant que l’Opposition officielle ne s’en empare et réclame une autre commission d’enquête sur ses chantiers de construction informatique. Surtout que SFL, voyez-vous, le domaine de la construction, elle en connait un bout 😉

Divulgation et appendices

  • Ce billet a été rédigé dans Google Chrome 4.0 turbinant sous Windows 7 dans un ordinateur portable de marque Lenovo made in China.
  • La capsule vidéo n’a (hélas!;) reçu aucun soutien financier de Savoir-Faire Linux, ni d’aucun gouvernement, ni d’aucune multinationale basée dans le Nord-Ouest des États-Unis. En revanche, elle a été co-produite par moi-même Confoo.CA, Kindo Communications et INBOX International, que je félicite pour leur foi dans la communication durable.
  • N’hésitez pas à vous en emparer car, ayant été payée, cette vidéo peut circuler librement (BY-SA), et profitez aussi des versions téléchargeables de la colonne de droite.
  • Pour connaitre les suites de cette affaire, suivez @sflrrq, abonnez-vous au flux de Cyrille Béraud et lisez de bons journaux (pas ceux-là, malheureusement).
Tagués avec : , , , , , ,

Please RT !!! Le copain blogueur, yulbizeur, marketeur, twitter et «foursquareur» Guillaume Brunet a terminé sa période Transcontinental. Dès le 8 mars 2010, il sera à l’emploi d’Optimum relations publiques (une division de Cossette) à titre de directeur principal des médias sociaux.

C’est à Yulbiz qu’il a officiellement dévoilé la nouvelle hier soir en me demandant d’en immortaliser l’annonce en vidéo. Étant donné la carrure — dans tous les sens du terme — du bonhomme, j’aurais vraiment eu tort de refuser 😉

PS: Merci aux gentils figurants involontaires — on n’a plus de vie privée 😉

Tagués avec : , , , , , ,

Sur un air connu (Il est rev’nu le temps des cooféreeeenceuuuu…), et après la rentrée de W3Québec, j’aurai le plaisir, mardi prochain, de webdiffuser celle du 3e Mardi | Third Tuesday Montreal en direct du chic Daylight Factory. Et quoi de plus agréable, pour vous donner envie de nous rejoindre sur place ou à distance, qu’une petite entrevue vidéo avec Michelle Sullivan, co-animatrice de l’événement ?



En attendant la conférence de Tara Hunt au 3e Mardi

Si l’on en croit la liste des invités ayant répondu présent sur Facebook, le petit café du centre-ville où se tient les « cooférences » (un néologisme de mon cru) du 3e Mardi va être plein à craquer. La réputation de Tara Hunt y est évidemment pour quelque chose et nombreux seront ceux, au Canada, aux États-Unis et au-delà, qui auront le goût de suivre sa présentation en direct sur le canal Ustream du 3e Mardi.

Cette webdiffusion sera présentée par HKDP (Hill & Knowlton à Montréal), l’un des principaux cabinets-conseils en communications et en relations publiques au Québec qu’a récemment intégré Michelle à titre de Directrice des communications numériques.

Bonne fin de semaine et à mardi !

Tagués avec : , , , , ,
Top