Canna(da)bis

Pot aux rosesOr donc, notre bon ministre à vot’santé a décidé de décriminaliser l’usage de la marijuana. Les Américains crient au révolutionnaire, au meurtre, à la dictature — bref, tout, sauf au génie. C’est à voir car, dans le genre, on aurait pu faire beaucoup mieux.

Pourquoi ne pas demander à notre vaillante industrie des biotechnologies, par exemple, de nous concocter une « mari » transgénique qui livrerait le fun sans les effets secondaires? Imaginez une mari propre, saine, un tantinet zen, crevant l’écran de cinéma dans un look Coke, bière ou hockey. On fait bien des miracles avec le maïs, ne peut-on pas en faire avec le canabis, aussi?

Pensez aux empires du tabac qui s’écroulent et qui ne demandent qu’à exploiter ce nouveau marché des plaisirs dérivés. Imperial Marijuana, voilà un revamping de fière allure! Pensez aux cultivateurs de tabac blond de la région de Lanaudière, ruinés par les lois anti-tabac., dont les champs reverdiraient, enfin prospères.

Pensez enfin aux Hell’s et autres trafiquants de tous poils que la prohibition protège et enrichit. Une Marie transgénique et en vente libre chez Jean Coutu leur couperait littéralement l’herbe sous le pied!

Ami Calmant,

C.A.

Publié dans amicalmant.ca
2 commentaires sur “Canna(da)bis
  1. Pourvu qu’on lui enlève le « E » Parce que Marie n’est pas mari ainsi que son contraire !

  2. AmiCalmant dit :

    Tu as raison, j’ai enlevé le « e » (pas majuscule) de « mari » (entre guillemets) es espérant être moins nul à chier. À part ça, fait-il beau à Toronto?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Winter is coming

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique