Ustream Producer: l'erreur fatale à éviter

Hier soir, j’avais la chance de webdiffuser une conférence passionnante de Tara Hunt en direct du 3e Mardi | Third Tuesday Montreal. C’était la deuxième fois que j’utilisais, en production, le logiciel Ustream Producer Pro, sorti il y a quelques semaines à peine. À la suite d’un concours de circonstances indépendant de ma volonté suivi d’une négligence fatale de ma part, j’ai raté cette webdiffusion. En en faisant ici l’autopsie, je souhaite fournir l’explication technique de cet échec et partager la leçon avec d’autres Ustreamer francophones.

Le concours de circonstances

Ustream Producer: l’erreur fatale à éviterDepuis que le 3e Mardi existe, il y a toujours eu une équipe de Duocom sur place assurant, grâce à l’appui de commandite de CNW,  le son et l’éclairage. En arrivant sur place, je n’avais qu’à brancher le câble de sortie de console dans l’une des entrées son de ma caméra et pouvais me concentrer sur le paramétrage de ma webdiffusion tranquillement.

Or, hier soir, cet équipement n’était pas là. Je ne l’ai appris qu’en arrivant sur place, 40 minutes avant l’heure prévue du début de mon show. J’ai passé ces précieuses minutes à monter mon matériel, puis à tenter de fonctionner avec la petite console de son fournie par Daylight Factory afin de sonoriser la salle. Celle-ci ne comportant pas de seconde sortie exploitable pour ma caméra, j’ai dû faire un aller-retour chez moi, en plein trafic, afin de me doter d’un matériel plus adéquat.

À 18h, j’étais de retour au Daylight Factory. La salle était noire de monde. Au dernier moment, les organisateurs avaient inversé la disposition de la projection et j’ai dû déplacer quelques tables, ma caméra et tout mon matériel afin d’adapter l’angle de prise de vue. Puis j’ai installé ma propre console de son, branché mes micros sans fil, cafouillé avec l’effet larsen, puis, finalement, le plus rapidement possible, démarré le show en direct, sans prendre le temps de réviser un à un tous les paramètres comme je le fais habituellement.

Or, le son avait l’air bon. Cela sonnait impeccable dans ma caméra et la première écoute du retour en ligne se révélait positive. À deux mètres de moi, un complice suivait le show sur un ordinateur portable afin de modérer le clavardage et me rapporter d’éventuels problème. Malheureusement, il n’avait pas de casque et je n’y ai pas fait attention.

Encore plus malheureusement, nous avions pris du retard sur l’horaire de webdiffusion, peu de gens relayaient l’événement sur Twitter et les rares personnes (25) qui se sont connectées n’ont pas clairement sonné l’alarme. Ce n’est que bien plus tard, en rentrant chez moi, heureux d’avoir réussi à dominer une situation potentiellement dangereuse, que j’ai réécouté l’enregistrement et constaté le problème sonore. Cet enregistrement est inexploitable. J’ai fourni beaucoup d’efforts pour rien. Je n’ai pas permis à ces centaines, voire des milliers d’internautes de se nourrir de l’excellente conférence que nous a offert Tara. Je n’ai donc pas donné satisfaction à mon commanditaire. Dont acte. #FAIL

Publié dans Analyse, Personnel, webdiffusion Tagués avec : , , , , ,
7 commentaires sur “Ustream Producer: l'erreur fatale à éviter
  1. Dommage. Ce sont des choses qui arrivent. J’imagine le stress. Et dommage que l’auditoire de ustream ne t’ai pas alerté, non plus.

    Ce qui est marrant c’est qu’en regardant le vidéo sur ustream, aujourd’hui, il y a maintenant une pub Google en overlay qui dit : « 56 ans d’expérience en faillite. Consultation Gratuite ». Parle moi d’un web sémantique 😉

  2. ROFL ;))) Encore quelques années à ce rythme et je vais devenir un sérieux compétiteur de cet annonceur ;))) Merci de cette pointe d’humour, Martin !

  3. Mrcroc dit :

    Merci pour ton retour !
    Toujours intéressant de connaitre les erreurs à éviter.
    Pas facile de tout gérer seul !

    Je n’ai encore jamais fait de web-diffusion mais je me demande comment ça se passe en multi cam : il te faut une carte d’acquisition pour acquérir le signal de chaque cam ?
    Je suppose que uStream ne fonctionne pas avec des caméras de plateau…

  4. Je devrais laisser Christian répondre, mais ça me semble tout à fait possible : on a fait ensemble une diffusion à partir d’un studio de télé en direct vers uStream et ça a bien marché.

  5. Mrcroc dit :

    Merci Martin,
    Ce que je me demande, c’est comment transmettre le flux vidéo à ton pc pour ensuite pouvoir choisir la caméra à afficher sur Ustream Producer. Ca passe par une carte d’acquisition video ?

    • Christian Aubry dit :

      Tu dois utiliser un logiciel de régie vidéo. Il y en a plusieurs sur le marché, mais les plus connus sont Telestream Wirecast et son dérivé grand public, Ustream Producer Pro. Tous deux permettent de gérer plusieurs caméras mais leur licence coûte des sous. Bien moins, ceci dit, que les solutions matérielles lourdes à la Tricaster…

      * http://www.telestream.net/wire-cast/overview.htm
      * http://www.ustream.tv/producer
      * http://shop.newtek.com/tricaster.aspx

      Pas besoin de carte d’acquisition vidéo. De simples interfaces Firewire (ou USB dans le cas de webcams) suffisent. Ceci dit, chaque caméra doit disposer de sa propre interface d’entrée et plus tu ajoutes de caméras, plus le processeur va en arracher. Plus de détails (et de conversation à ce sujet) dans mon forum Facebook.

  6. Serge dit :

    Ustream pro peut-il gérer plusieur device exemple: une caméra avec une sortie dv, et une M-audio fast ultra en USB.

2 Pings/Trackback pour "Ustream Producer: l'erreur fatale à éviter"
  1. […] S’il y a bien une chose que me permets l’IdentityCamp, c’est de tirer des leçons. Assumer chaque mois la retransmission en direct des présentations et des échanges qui ont lieu à Station C est une expérience en soit. On pourrait croire qu’au fur et à mesure, la routine s’installe. Il n’en est rien. Chaque diffusion live est différente et apporte avec elle son lot de surprises et d’inattendu, que ce soit pour moi ou pour Christian Aubry. […]

  2. […] Vidéo, web, nouvelles technologies Consultant en video et videographe independant en Belgique (après Lille et Montreal), je m'interesse a tout ce qui touche à la video, au cinema, au web et aux nouvelles technologies… Voilà ce que j'en pense. Posted on 15 March 10 Les 4 Fantastiques ou 4 trucs pour Ustream Filed Under (Video, Web) by R. Hespel S’il y a bien une chose que me permets l’IdentityCamp, c’est de tirer des leçons. Assumer chaque mois la retransmission en direct des présentations et des échanges qui ont lieu à Station C est une expérience en soit. On pourrait croire qu’au fur et à mesure, la routine s’installe. Il n’en est rien. Chaque diffusion live est différente et apporte avec elle son lot de surprises et d’inattendu, que ce soit pour moi ou pour Christian Aubry. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Archives

Dernières vidéos

Une vision citoyenne des lieux de culte à Outremont

Unifier mondes sémantique et non sémantique

Traitements et environnements sémantiques à Hydro-Québec